Rencontrer l’amour après 40 ans

Ces dernières années, le pourcentage de quadragénaires vivant en couple est en forte baisse. En cause ? Une augmentation du taux de séparation, particulièrement élevé entre 35 et 40 ans. Après avoir construit une famille, ces nouveaux célibataires se retrouvent brutalement sur le marché et s’inquiètent de vieillir seuls. Epanouissement professionnel, maturité sexuelle, sagesse, assurance… Avoir 40 ans est pourtant le bel âge pour trouver la bonne personne et construire une vie plus sereine. Encore faut-il mettre toutes les chances de son côté pour séduire et se laisser séduire !  

 

L’âge des compromis et de l’ouverture d’esprit

Après avoir vécu plusieurs relations, dont certaines longues et engageantes, le quadra célibataire sait ce qu’il veut et surtout ce qu’il ne veut pas ! Cette prise de conscience est utile, puisqu’elle lui évite de s’engager dans des relations néfastes ou qui ne mènent à rien. Pour autant, ce nouveau célibataire doit aussi faire attention à ne pas avoir trop d’exigences.

Des valeurs et centres d’intérêt communs sont évidement fondamentaux, mais les critères physiques peuvent être revus à la baisse. Beaucoup de quadragénaires font l’erreur de se focaliser sur des physiques de trentenaires et sont parfois dans le déni de leur propre maturité physique.

Bien sûr, trouver une personne plus jeune n’est pas impossible, mais attention à ne pas passer à côté de belles histoires à cause d’un blocage physique. Le charme n’a pas d’âge !

Autre difficulté ? Certains célibataires refusent de démarrer une relation avec quelqu’un qui a déjà des enfants. Là encore, il faut accepter qu’avoir une famille est monnaie courante à 40 ans. Au lieu de se limiter aux peu de célibataires sans enfant, mieux vaut rester ouvert et envisager la possibilité de construire une belle complicité avec les enfants de l’autre.

 

Faut-il croire aux sites de rencontre et voyages entre célibataires ?

Dans la vie de tous les jours, le célibat des quadragénaires est rarement inscrit sur leur front. Pas facile de savoir qui est disponible et qui ne l’est pas. A l’inverse, les sites de rencontre et voyages pour célibataires sont sans équivoque ! Ils permettent de réunir virtuellement ou au cours d’un séjour organisé des célibataires du même âge et ayant des centres d’intérêt communs.

S’ils ne font pas non plus de miracle, ces outils augmentent les chances de démarrer une nouvelle histoire. Seul bémol ? Les sites de rencontre qui incitent les célibataires à créer une version virtuelle d’eux-mêmes légèrement édulcorée. La meilleure recette pour trouver l’amour ? Rester le plus naturel possible.

Une vie sociale épanouie

Le quadra célibataire casanier doit changer ses habitudes de vie s’il veut avoir une chance de trouver l’amour. Avoir une vie sociale riche est la meilleure manière de faire des rencontres, qu’elles soient professionnelles, amicales ou amoureuses.

Il ne faut donc pas hésiter à multiplier les sorties entre amis, entre collègues et en famille pour mettre toutes les chances de son côté. Sortir avec des couples d’amis n’est pas une tare et a même un avantage : les célibataires vous repèrent tout de suite ! Tenir la chandelle a parfois du bon…

Autres possibilités ? S’inscrire dans un club sportif, à des cours de langue, de cuisine ou d’art ou encore s’engager bénévolement au sein d’une association. Vous multipliez ainsi vos chances de rencontrer quelqu’un avec qui vous partagerez de nombreux points communs.

 

Faire de son âge un atout charme

Les célibataires épanouies ne cessent de le crier sur tous les toits : 40 ans est le nouveau 30 ans ! La sagesse et l’expérience sont bien sûr au rendez-vous et permettent de mieux se connaître et d’envisager son futur pour sereinement. Les quadragénaires dégagent ainsi une certaine assurance qui a son charme.

Autre point important : l’épanouissement professionnel est souvent au rendez-vous. Ce qui est une des principales préoccupations du trentenaire devient ainsi secondaire. Il reste donc au quadra beaucoup de temps à consacrer à son épanouissement personnel.

Enfin, n’oublions pas que 40 ans est l’âge de la maturité sexuelle. L’expérience acquise en la matière est un véritable atout séduction.

 

Pour le reste, laissons faire le naturel et le charme opèrera !

 

 

Alexia

Alexia

Laissez un commentaire