Podcasts : les favoris engagés du mois de novembre

Les podcasts ? Certains les écoutent dans les transports, d’autres attendent la pause de midi ou préfèrent être confortablement installés chez eux. En quelques années, le phénomène a connu un véritable essor. Si les podcasts touchent de plus en plus de personnes connectées, c’est grâce à l’immense catalogue disponible sur la toile. Culture, gastronomie, sciences, développement personnel, sports, sexe, vie pro, écologie, féminisme… On en trouve pour tous les goûts ! Certains sont denses et très documentés quand d’autres assument leur légèreté et leur côté décalé. Aujourd’hui, faisons le point sur les sorties écolo et féministes du mois du novembre. Une sélection que vous dévorerez avec délice si vous êtes sensible à ces sujets…

Quoi de meuf : make ménopause great again !

Dès les premières secondes d’écoute, on donne le ton : Quoi de Meuf est un podcast féministe et intersectionnel qui parle pop culture.

Clémentine Gallot est aux commandes et aborde, comme elle le dit si bien, des sujets qui touchent à la société.

Elle aborde également la politique, le patriarcat, les chats, le tofu et Rihanna. 

L’épisode de notre sélection s’attaque à un sujet de taille : la ménopause.

A cause de conditionnements et parce que la société ne leur fait pas de cadeau, les femmes ménopausées ou à l’approche de la ménopause vivent mal cet épisode de leur vie.

Quoi de Meuf parle sans détour et sans tabou de ce qui est considéré comme une « mort sociale ».

Selon les traités de médecine de l’époque (le terme ménopause est apparu au XIXème siècle), la femme ménopausée venait d’entrer dans « l’âge critique ».

Un terme peu valorisant qui a participé à véhiculer une image négative et dévalorisante de cet épisode de la vie.

Les médecins estimaient qu’il était responsable d’hystérie, d’instabilité émotionnelle, de crises érotiques mais aussi de bouffées délirantes et d’un manque de contrôle de soi.

Aujourd’hui encore, la ménopause est taboue. La course à la beauté et à la jeunesse rejette ce phénomène, pourtant naturel.

Il incite alors les femmes à tenter de l’enrayer.

Pour cela elles utilisent des traitements hormonaux substitutifs dangereux pour la santé. 

Un podcast très complet qui fait bien passer le message sans s’encombrer d’un discours lourd et moralisateur.

La poudre : l’IVG et la loi

Journaliste et animatrice radio, Lauren Bastide a fait de l’égalité homme-femme dans les médias sont combat.

Dans une chambre d’hôtel, cette militante féministe reçoit des femmes inspirantes et engage la discussion sur leur destin, leur vision de la femme et du patriarcat.

Son podcast intimiste et puissant aborde ce mois-ci une thématique chère aux mouvements féministes : le droit à l’IVG.

Sortie de sa chambre d’hôtel, Lauren Bastide est cette fois-ci reçue à l’Assemblée Nationale par Annick Billon, présidente de la Délégation aux droits des femmes.

La podcast aborde l’interruption volontaire de grossesse du point de vue législatif, vingt ans après la création de la Délégation aux droits des femmes. 

Les différentes intervenantes en profitent aussi pour faire de la vulgarisation et informer les auditeurs et auditrices sur les « grandes lignes » de l’IVG et son cadre réglementaire. 

L’épineuse question du délai légal est évidement posée, ouvrant sur un débat d’idées passionnant à portée parfois philosophique.

Un podcast de haute voltige qui informe autant qu’il questionne et touche.

Simple & cité : argent et qualité de vie

Simple & cité est LE podcast du minimalisme et de la slow life. Il est présenté par Florie, écrivaine de SF et de polar et minimaliste de la première heure.

Ses podcasts regorgent de conseils et astuces pour moins consommer, moins dépenser et vivre plus sereinement sans pour autant quitter la vie moderne. 

Dans cet épisode, elle se confie sur son propre vécu et nous raconte comment elle a réussi à améliorer sa qualité de vie malgré des revenus modestes. 

Selon elle, l’important n’est plus « combien nous gagnons ? » mais « comment nous utilisons nos revenus ? ».

En allant vers plus de simplicité et quels que soient ses revenus, on peut gagner en qualité de vie et être plus heureux. 

Mettre de la valeur et du sens dans notre consommation aiderait à faire le tri entre ce qui améliore vraiment sa qualité de vie et ce qui n’y contribue pas.

Quand on se demande réellement ce qui améliore notre qualité de vie au quotidien, on se rend compte que ce sont rarement des choses matérielles ou qui coûtent cher.

Bien pensé et ludique, ce podcast incite à la remise en question, mais le fait en douceur et avec des arguments pertinents.

Nouveau Modèle : vêtements « Meuf Power »

Journaliste radio, Chloé Cohen a été sensibilisée à l’environnement et au « consommer durable » dans le cadre de ses diverses expériences professionnelles. 

La fast fashion (mode jetable) est la problématique sur laquelle elle a choisi de centrer ses podcasts, en y ajoutant la touche féministe qui lui tient à cœur.

Au programme ? La rencontre de femmes engagées autour de la mode responsable, créatrices, entrepreneures, stylistes ou mannequins.

Dans cet épisode, elle reçoit Claire Suco, créatrice de la marque éco-responsable Meuf.

Cette jeune créatrice présente Meuf comme étant « LA marque qui te donne du pouvoir et bouscule les clichés ».

Pour elle, les vêtements peuvent aider les femmes à se sentir plus fortes et mieux dans leur peau. A contre-courant, sa collection se moque des clichés sexistes autour de la féminité et de la mode.

Avec humour et bonne humeur, elle s’approprie ces grands sujets et profite du vêtement pour faire passer des messages. 

Le podcast revient sur l’enfance de la créatrice mais aborde aussi le sexisme dans la société et la mode éco-responsable.

Sa collection, essentiellement composée de pièces pop colorées et confortables, est fabriquée au Portugal à partir de coton biologique. 

Un podcast frais qui met de bonne humeur, inspire et donne envie de devenir une féministe écolo !

Basilic : les croquettes aux insectes

Basilic est un « podcast consacré à l’environnement et aux initiatives positives ». On y parle biologique, écologique, zéro déchet, upcycling, associatif et entrepreneuriat. 

Basilic est animé par Jeane Clesse qui raconte avoir découvert le concept même du podcast lorsqu’elle vivait à Hong-Kong. 

Avec dynamisme et bonne humeur, elle reçoit régulièrement des créateurs de marques engagées et fait découvrir à ses auditeurs des initiatives originales et éco-responsables.

Elle espère aussi que les belles histoires de ses invités inciteront les porteurs de projets engagés à se lancer.

Dans cet épisode, Jeane reçoit Madeleine Morley, co-fondatrice de Tomojo, une marque de croquettes à base d’insectes.

L’idée est ici de réduire l’empreinte carbone de nos animaux de compagnie, grands consommateurs de protéines animales.

L’industrie de la viande étant particulièrement polluante, Madeleine Morley a trouvé l’alternative ultime pour les carnivores de compagnie : les insectes !

Selon elle, les insectes regorgent de protéines d’aussi bonnes qualités que les protéines animales standards.

Un podcast qui fait réfléchir et dont le sujet a l’avantage de sortir définitivement de l’ordinaire !

Bonne écoute…

Alexia

Alexia

Laissez un commentaire