Sites de rencontre : quand la vigilance est de mise

Selon une enquête Insee, 14% des français de 26 à 65 ans se sont déjà inscrits sur un ou plusieurs sites de rencontre. Dans l’hexagone, ils sont 8% à affirmer avoir trouvé l’âme soeur sur internet. Face à ce constat, nombreux sont les célibataires à tenter leur chance en ligne ! De la simple rencontre amicale au « plus si affinités », le web est un outil aussi facile d’accès qu’incertain. Ne pas savoir qui se cache derrière l’écran peut présenter des risques, donner lieu à des situations embarrassantes voire carrément dangereuses. Online dating ? La vigilance est de mise !  

 

Petit mensonge deviendra grand

Sur la toile, les infidèles ont de quoi s’exprimer librement et discrètement. Ils peuvent se créer un nouveau personnage, s’inventer une vie et séduire en se faisant passer pour ce qu’ils ne sont pas. Cette drague « interdite » se fait à l’abri des regards et les proches n’y voient que du feu. S’inscrire sur un site et se créer un faux profil de célibataire est un jeu d’enfant. Si votre démarche est sincère, méfiez-vous des célibataires trop lisses. En dehors de votre intuition, vous n’avez aucun moyen de démasquer les menteurs mais rien ne vous empêche d’essayer de les piéger avec des questions très précises que vous reposerez plusieurs fois, du type : « depuis combien de temps es-tu séparé ? Combien de temps as-tu été marié ? ».

Enfin, vous pouvez également faire une recherche en ligne pour essayer d’en savoir plus sur votre interlocuteur. Résultats non garantis !   

Et les arnaques dans tout ça ?

Les faux profils sont malheureusement monnaie courante sur les sites de rencontre. Certains le font pour s’amuser et d’autres pour arnaquer leurs amoureux transits. Là encore, il faut toujours se méfier des discours à l’eau de rose, trop beaux pour être vrais. Les vrais profils dégagent une certaine imperfection et une spontanéité qui manquent aux faux profils. Googliser la personne est une bonne piste. Il est aujourd’hui quasiment impossible de ne laisser aucune trace sur la toile, à moins de ne pas exister !

Pour vérifier l’authenticité d’un profil, proposez une rencontre. Si la personne refuse, demandez-lui un rendez-vous Skype, Whatsapp, Messenger ou Facetime. Un nouveau refus de sa part doit être considéré comme louche.

Attention à ne jamais accepter une demande d’argent, aussi motivée et bien argumentée soit-elle.  

Radar à pervers : les signes qui ne trompent pas

Certains profils malsains ont aussi la fâcheuse tendance à traîner sur les sites de rencontre. Internet est leur terrain de jeu préféré. Ils opèrent souvent sous un faux profil mais sont relativement faciles à repérer. Leur méthode ? Vous inonder de belles paroles et vous demander des photos de vous. Ils n’hésitent pas non plus à rapidement parler de sexualité et cherchent à obtenir des détails qui ne regardent personne d’autre que vous.

Tout miser sur la discrétion pour se protéger

Quand on cherche l’âme soeur sur les sites de rencontre, la meilleure défense est la discrétion. Attendez d’avoir longuement discuté avec la personne et demandez-lui ses intentions avant de lui donner votre numéro de téléphone. Ne mettez pas trop de photos de vous et ne donnez pas non plus trop d’informations. Vos interlocuteurs n’ont pas besoin de connaître dès le départ vos mensurations, votre lieu de travail et le prénom de vos enfants.

Enfin, laissez passer un certain temps entre la rencontre virtuelle et la vraie rencontre ! Si votre interlocuteur est sérieux et motivé, il respectera cette première phase de découverte et d’approfondissement. Une personne trop pressée cache parfois des intentions peu sérieuses.

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, il ne vous reste plus qu’à « chasser » en toute sécurité !

 

Alexia

Alexia

Laissez un commentaire