Skip to content

Tensions amoureuses : faut-il se réconcilier sur l’oreiller ?

Désamorcer un conflit amoureux en passant sous la couette ? De nombreux couples s’adonnent à cette forme de réconciliation. Physiologiquement parlant, il s’agit simplement de transformer une émotion intense en une autre. Pour faire simple : la colère se métamorphose en désir ardent ! Mais cette réconciliation suffit-elle vraiment à régler le problème ? Le corps et l’esprit réagissent-ils de la même manière ? Le câlin coquin après une dispute est-il une solution à long terme ? La réponse ici…

 

Quand la colère devient passion

C’est purement physiologique : les émotions extrêmes provoquent des pics d’adrénaline. Quand la colère gronde au sein du couple, le rythme cardiaque augmente et le corps se met soudain à ressembler à une véritable cocotte-minute. Il n’est pas rare que cette émotion exacerbée se transforme en intense désir. Les disputes et le sexe permettent l’une comme l’autre de ressentir les choses de façon sensorielle et intense. Le cerveau interprète mal la différence de ressenti entre la haine et le désir et c’est ainsi que certaines disputes se terminent sous la couette !

Le câlin coquin pour apaiser les tensions

Evidemment, la dispute amoureuse occasionne souvent quelques frayeurs. La peur d’être allé trop loin, la peur de perdre l’autre et bien-sûr la peur de se retrouver seul. La plupart des réconciliations sur l’oreiller servent de soupape. Elles permettent d’apaiser les tensions et de tirer un trait symbolique sur la dispute. Le sexe désamorce la bombe et détend. Woody Allen a d’ailleurs très bien analysé ce phénomène en déclarant à ce sujet : « Le sexe apaise les tensions. L’amour les provoque ».  Là encore, le cerveau fait bien son travail puisqu’il produit de la dopamine et de l’endorphine pendant l’acte. Ces hormones du plaisir garantissent un bien-être instantané et partagé.

Quand le sexe ressoude le couple

Autre hormone qui entre en jeu pendant le sexe ? La fameuse ocytocine, dite hormone de l’attachement et de l’affect. C’est d’ailleurs elle qui se manifeste également au moment de simples câlins, amoureux ou non. Les relations sexuelles après la dispute s’imposent comme un traité de paix qui resserre les liens que le conflit a desserré. Le câlin permet de se sentir unis et donc d’affronter le problème avec plus de sérénité. Il remet les choses à plat pour repartir à zéro et éventuellement discuter du problème plus calmement.   

Attention aux non-dits !

La réconciliation sur l’oreiller n’est pas une vraie manière de régler un conflit. Elle le désamorce mais se contente de mettre temporairement en silence les différents points de tension au sein du couple. Lorsqu’il y a un problème de fond à régler, il est primordial de faire passer le dialogue en priorité. Dire calmement ce que l’on a sur le coeur et parler librement à l’autre aura des effets bien plus salvateurs que le sexe. Communiquer posément désamorce aussi les conflits et permet de repartir sur une base solide et stable.

                  N’oubliez surtout pas que la clé est souvent dans le dialogue et l’écoute…

 

 

 

Alexia

Alexia

Laissez un commentaire





Scroll To Top