Tenter l’épilation par lumière pulsée

Pour éradiquer les poils qui élisent domicile un peu partout sur notre corps, plusieurs options s’offrent à nous. On peut choisir de se raser mais la repousse est très rapide… Presque visible à l’œil nu ! On peut aussi miser sur l’épilation. C’est plus durable. Parmi les méthodes utilisées, on retrouve l’épilation à la cire, à l’épilateur ou encore à la pince à épiler (oui, c’est long !). Et si on se tournait vers l’épilation définitive par lumière pulsée ? On vous dit tout sur le sujet !

 

L’épilation par lumière pulsée, comment ça marche ?

Depuis plusieurs années, nous entendons parler d’épilation définitive mais la plupart du temps, la méthode utilisée est le laser. Aujourd’hui, il existe d’autres procédés dont la lumière pulsée. Dans ce cas, c’est la chaleur émise par la lumière qui permet la dépilation. En effet, celle-ci atteint une température de 70°C qui favorise la destruction du poil. La peau n’est pas impactée par la lumière. Comment est-ce possible ? Et bien parce que c’est la mélanine présente dans le poil qui capte la lumière et non la peau.

Contrairement au laser, la lumière pulsée permet de traiter des zones plus importantes. En revanche, il faut être patiente car il faut plusieurs séances pour éradiquer les poils et ces séances doivent être espacées de plusieurs semaines, entre 6 et 8 selon le type de peau et la zone traitée.

 

Est-ce pour moi ?

C’est une excellente question car l’épilation par lumière pulsée ne s’adresse pas à tout le monde. Par exemple, si vous êtes enceinte ou que vous allaitez encore, bien évidemment vous attendez un peu. Si vous souffrez de diabète, d’une pathologie cardiaque, d’une maladie du sang ou que vous êtes épileptique, cette forme de dépilation n’est pas pour vous.

Sachez également que si vous suivez un traitement médicamenteux, il faut en parler au praticien avant la première intervention. En effet, les traitements antibiotiques, anti-coagulants et photo-sensibilisants représentent une contre-indication.

La lumière pulsée est très efficace sur les poils épais et foncées, et sur les peaux claires. Si ce n’est pas votre cas, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vous tourner vers la méthode mais qu’elle ne sera pas efficace dès la première séance.

 

Pourquoi se lancer ?

Si vous ne présentez pas de contre-indication et si vous en avez marre de vous épiler chaque mois, l’épilation par lumière pulsée est faite pour vous. Le traitement est abordable car il peut être réalisé par une esthéticienne.

Bien sûr plusieurs séances sont indispensables. Les deux premières années, elles ont lieu toutes les 6 à 8 semaines. Ensuite, une à deux séances par an sont à prévoir. Il est à noter que sur les aisselles et sur le maillot, les résultats sont le plus souvent définitifs. Sur les jambes en revanche, ils sont durables. Ce qui est déjà pas mal !

Dernier point, le prix ! Il faut compter entre 90€ (pour le maillot ou les aisselles) et 280€ (pour les jambes entières) par séance. Et le nombre de séance est de 6 à 10 selon l’efficacité des traitements.

Alors prête à sauter le pas ?

 

 

Gaelle

Gaelle

Laissez un commentaire