Huile essentielle d’Ylang-Ylang : sensualité et bien-être

Enivrante, l’Ylang-Ylang est une fleur puissante au caractère bien trempé. On la trouve à l’état sauvage sur les îles de Madagascar et de la Réunion, faisant généreusement profiter aux promeneurs de ses jolies fleurs jaunes et de son parfum délicat. En aromathérapie, on l’utilise surtout en olfaction, tant sa profondeur et sa puissance impactent positivement le système nerveux. Elle fait partie des huiles essentielles anti-stress notables mais a aussi des vertus toniques que l’on dit utiles pour réveiller les baisses de libido et appeler à la sensualité. Bien sûr, comme toutes les huiles essentielles, l’Ylang-Ylang doit être utilisée avec précaution…   

Apaisement et équilibre du système nerveux 

Avant de se pencher sur les bienfaits de l’huile essentielle d’Ylang-Ylang sur la sphère psycho-émotionnelle, commençons par préciser un fait important : son odeur ne fait pas l’unanimité.

Sa densité aromatique est telle que certaines personnes la trouvent bien trop entêtante et désagréable. Moralité ?

Avant d’acheter votre flacon, faites un test olfactif ! 

Les molécules qui composent l’huile essentielle d’Ylang-Ylang réagissent directement sur le système nerveux en l’apaisant.

On dit qu’elle libère les tensions, la frustration et la colère.

En olfaction, c’est donc une huile particulièrement indiquée pour les personnes nerveuses et stressées qui ont du mal à évacuer leurs émotions négatives. 

On la dit aussi efficace pour apaiser le stress chronique et les ruminations à l’origine des insomnies.

En cas de petit blues, l’Ylang-Ylang rend plus joyeux et léger ! Ses propriétés calmantes et hypotensives sont aussi utiles pour réguler les troubles cardio-vasculaires. 

 

Un tonique sexuel intéressant 

L’huile essentielle d’Ylang-Ylang est particulièrement appréciée en cas de fatigue sexuelle.

Parce que ces molécules aromatiques agissent comme toniques, elles stimulent et mettent les sens en éveil.

C’est une huile essentielle plutôt féminine qui accompagne les femmes en cas d’asthénie, et notamment parce que son effet anti-stress libère parfois les blocages et la frigidité. 

En massage, elle peut aider à exprimer ses émotions avec plus de facilité et à assumer toute sa sensualité.

Ici, on profite de propriétés toniques qui agissent mécaniquement (en stimulant) et complètent l’effet puissant et libérateur au niveau psycho-émotionnel.   

 

Comment l’utiliser ? 

Au moment de faire votre choix, privilégiez l’huile essentielle d’Ylang-Ylang « extra » à la « complète » si vous souhaitez surtout l’utiliser en olfaction car elle sera plus riche en molécules aromatiques odorantes. 

Côté contre-indications, cette huile ne contient pas de molécules toxiques mais il ne faut jamais exclure la réaction allergique.

En application cutanée, il est fortement déconseillé de l’appliquer pure.

Une dilution de 10-15% dans une huile végétale est préférable, d’autant que c’est une huile très précieuse que l’on préfère utiliser avec parcimonie.

Même diluée, n’hésitez pas à la tester dans le pli de votre coude (1 goutte) pour prévenir une éventuelle réaction.

En olfaction, vous pouvez la respirer directement au-dessus du flacon ou en mettre quelques gouttes dans un diffuseur.

Là encore, c’est une huile très puissante donc à utiliser avec modération.

Attention, l’huile essentielle d’Ylang-Ylang est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes. 

Avis aux grands nerveux : faites en sorte que votre petit flacon vous suive dans vos aventures !

Alexia

Alexia

Laissez un commentaire